Manifeste

Tout est parti d’une note fleurie dans l’air ambiant,

une odeur enivrante qui m’a donné envie de poursuivre dans cette direction. Ou bien,

c’était peut être tout simplement écrit dans mon carnet de notes.

Ceci dit, quand j’ai aperçu cette note de rose dans le ciel, ce n’était pas mal non plus.

Sans parler de cette note chaude et chaleureuse sur la corde de sol.

Sensible, distraite, j’étais parfois... En fait, plutôt souvent. 

En y réfléchissant, peu importe les Notes, aussi Plurielles soient-elles,

elles restent indéniablement pour moi une marque distinctive,

un détail qui donne un caractère particulier à quelque chose : ma vie. 

Mon rêve au singulier pour rêver à plusieurs.

Des notes, marquées par la pluralité de nos existences, formées d’éléments vivants multiples, sous-jacentes à un sens unique, qui n’est pas forcément repérable dans l’instant,

mais qui pour moi est vital : la beauté.

J’ai souvent eu l’impression d’être trop sensible dans ce monde. 

Alors, comme je l’ai toujours fait depuis l’enfance, je m’évade en musique bien sûr,

un livre ouvert quelque part. Vivre avec poésie, le plus possible, échapper à la réalité, 

et entraîner qui a envie de rêver. Et puis, je grandis, j’apprends et je construis.

Nées d’une envie et d’un besoin de créer, avec ce que la vie peut m’offrir de meilleur,

je souhaite les Notes Plurielles comme un point de rencontre,

un lieu de partage où s’associent nos richesses intérieures,

profondes et sensibles pour former l’espace d’un instant : l’unité.

Une invitation à sculpter avec soin, finesse et force, sa vie émotionnelle.

Un pas vers une vie empreinte de douceur, d’amour, de culture et de beauté.

Lucile LAMBERT

1A4C7C81-99BF-41FB-9DD6-6093749779A4.png